Loading...
 
Share this Job

Spécialiste Forensique Senior

Requisition ID:  18110
Region:  Global Deployment Option
Contract type:  Open-ended contract

Qui nous sommes

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) travaille dans le monde entier pour fournir une assistance humanitaire aux personnes touchées par les conflits et la violence armée. Nous intervenons dans les situations d’urgence et nous œuvrons dans le même temps en faveur du respect du droit international humanitaire (DIH). Notre institution est neutre et indépendante, et notre mandat découle essentiellement des Conventions de Genève de 1949. Nous coopérons étroitement avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi qu’avec leur Fédération internationale, afin de répondre de manière concertée, rationnelle et rapide aux besoins humanitaires des personnes victimes d’un conflit armé ou de toute autre situation de violence. Notre mission consiste à diriger et coordonner les activités internationales menées dans ce type de situation.

Descriptif

Le CICR a plusieurs postes d’expert·e·s forensiques à pourvoir partout dans le monde, avec des départs en continu, tout au long de l’année.
Les spécialistes forensiques doivent collaborer étroitement avec les membres du gouvernement et les acteurs et actrices locaux de la médecine légale, pour garantir un cadre juridique adapté aux opérations forensiques et des mécanismes de coopération et d'échanges efficaces (dont l’élaboration de lignes directrices).
Leur mission consiste également à s’assurer que les professionnel·le·s forensiques ont les compétences nécessaires pour mener à bien leur mission sur le plan humanitaire.
 

Principales responsabilités

En tant que spécialiste forensique sénior, vous participerez à l’action humanitaire du CICR dans les domaines suivants : 
1)    Soutien direct aux familles touchées 
•    Assurer le suivi des demandes de recherche du CICR relatives aux personnes portées disparues. Au lieu de traiter des dossiers, vous vous concentrez sur l’analyse et l’évaluation des données, les décisions quant aux démarches à entreprendre, le recueil de données ante mortem et post mortem, les données des échantillons biologiques de référence (BRS) et la catégorisation. 
•    Participer à des séances d’information auprès des familles sur les processus d’identification de leurs proches.

2)    Conseil aux autorités 
•    Conseiller et accompagner les autorités en ce qui concerne le renforcement du cadre juridique lié à une gestion respectueuse des dépouilles, conformément aux normes en vigueur et au DIH si nécessaire. 
•    Soutenir le système opérationnel médico-légal : aider à renforcer la coopération et la coordination entre les ministères (de la Santé, de la Justice et de la Défense), et les institutions (morgues, hôpitaux, Sociétés nationales).
•    Émettre des conseils sur les procédures opérationnelles de référence et travailler sur le renforcement des capacités pour fournir des formations sur la recherche dans les fosses communes, l’exhumation, les méthodes d’identification en laboratoire, les techniques d’archéologie et d’anthropologie, les procédures médicales et les analyses ADN.   
•    Sensibiliser les autorités sur la préparation aux situations d’urgence, en faire la promotion et fournir de l’aide dans ce domaine. 

3)    Partenariat 
•    Agir comme point de contact externe pour les institutions sur les questions tant technique que politique, liées à la promotion de standards en matière de gestion des dépouilles. 

4)    Gestion de programme 
•    Réaliser des évaluations forensiques nationales conformément à la méthode et à l’approche du CICR.
•    Élaborer une réponse humanitaire transversale (stratégie) en y intégrant la composante forensique, puis mettre en œuvre un plan d’action et en superviser l’efficacité. 
•    Élaborer et fournir des rapports à jour conformément aux normes, méthodes et outils du CICR.
•    Superviser, guider et gérer une petite équipe spécialisée dans les activités forensiques.
 

Profil et compétences souhaités

Conditions requises :
•    Master ou titre équivalent en médecine, biologie ou sciences forensiques. Domaines d’expertise de prédilection : médecine légale, anthropologie/archéologie, génétique, odontologie, biologie moléculaire.
•    Au moins 8 ans d’expérience dans le traitement de dossiers forensiques.
•    Maîtrise  courante du Français et de l’Anglais (niveau B2 minimum dans les deux langues) 
•    Expérience dans la rédaction de rapports et respect strict des procédures forensiques et éthiques.
•    Motivation pour travailler auprès des personnes et communautés touchées. 
Atouts souhaités : 
•    Expérience en matière de pratiques forensiques appliquées aux enquêtes dans le domaine humanitaire ou des droits humains.
•    Expérience dans des dossiers relatifs aux personnes portées disparues après un conflit.
•    Vaste expérience relative à l’identification légale et scientifique des dépouilles et au processus de réconciliation intégré.
•    Expérience dans la supervision d'une petite équipe spécialisée dans les activités forensiques.
•     Expérience dans la gestion des morts en situation d’urgence et l’identification des victimes de catastrophes, ainsi que des connaissances liées à la gestion des morgues à forte activité et aux méthodes d’identification lors d'événements impliquant de nombreuses victimes.
•    Connaissances de plusieurs contextes et compréhension du cadre médico-légal en matière d’enquêtes sur les décès.
•    Expérience au sein d'équipes multidisciplinaires et multiculturelles.
•    Expérience dans l'élaboration de politiques, de réglementations et / ou de lois.
•    Compétences et expérience dans l’analyse rapide de situation et le développement, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de stratégies.
•    Pratique confirmée dans l’exécution de formations forensiques et la capacité à adapter le message à divers publics. 
•    Expérience d’enseignement au niveau universitaire et/ou contribution à des publications scientifiques dans le domaine de la science forensique.
•    Expérience dans la création de lignes directrices et de protocoles techniques et non techniques.
•    Expérience et pratique dans la négociation et les relations publiques.
 

Nos contraintes opérationnelles

•    Pour des raisons de neutralité au sein du CICR, le collaboraeur ne sera pas affecté dans son pays d’origine.
•    Les candidat·e·s doivent être en bonne santé et doivent répondre aux exigences des examens médicaux avant de se qualifier pour des déploiements sur le terrain. 
•    Les candidat·e·s doivent détenir un permis de conduire valable (pour véhicules à transmission manuelle). 
•    Les candidat·e·s doivent être prêt·e·s à accepter des missions non accompagnées (c.-à-d. sans conjoints, partenaires, enfants ou personnes dépendantes) pendant au moins 6 mois. 
 

Ce que nous proposons

•    Travail gratifiant dans un environnement humanitaire et multiculturel, avec un salaire et des prestations sociales attractifs.
•    Programme d’intégration institutionnel (onboarding) et opportunités de formations complémentaires en interne.
•    L’opportunité de rejoindre un pool de spécialistes du CICR et d’être déployé dans des contextes variés. 
•    Un voyage aller-retour au domicile de l’employé·e pour lui ou elle et les membres de sa famille. 
•    Congé maternité et adoption de quatre mois et congé paternité de dix jours.
 

Informations complémentaires

Type de mobilité : internationale 
Durée de la mission : 18 mois minimum 
Date de début : dépend des besoins opérationnels – en continu

Le CICR accorde une importance toute particulière à la diversité et s’engage à créer un environnement de travail inclusif. Nous examinerons les candidatures de toutes les personnes qualifiées.

Postulez dès aujourd’hui pour bâtir votre carrière humanitaire avec nous !