PERSONNEL MOBILE                                                                              

  • Contrat

Un contrat à durée indéterminée pour les missions d’une durée supérieure à 12 mois.

  • Salaire

Un salaire mensuel payé en 13 virements au cours de l’année civile. Le treizième mois peut prendre la forme d’un paiement ou de jours de congés supplémentaires.

Des augmentations de salaire régulières, en fonction des résultats, pour la plupart des personnes employées dans le cadre d'un contrat de travail de droit suisse. Votre niveau d’expérience et vos qualifications universitaires sont pris en compte pour déterminer la rémunération à l’embauche.

Les échelles salariales sont déterminées d'après celles en vigueur au sein d’ONG internationales, d’organisations internationales et d’entreprises du secteur privé. Les échelles salariales font l’objet d’une révision annuelle.

  • Avantages liés à la mobilité

Pour les missions sur le terrain, le logement est mis à disposition et entièrement pris en charge par le CICR. Le CICR prend également en charge les visites médicales et vaccinations obligatoires.

Le trajet aller-retour entre le domicile contractuel de l’employé et le lieu d'affectation, au début et à la fin de celle-ci, est organisé et entièrement pris en charge par le CICR.

L’acheminement aller-retour des bagages en tant que fret non accompagné entre le domicile contractuel de l’employé et son lieu d'affectation est organisé et entièrement pris en charge par le CICR : 50 kg de bagages à l’aller et 100 kg au retour pour les missions d'au moins trois mois.

Des primes de hardship, d’un montant compris entre 5 et 15 % du salaire total, sont accordées à certaines catégories de personnel après 24 mois d’activité. Elles peuvent prendre la forme d’un paiement ou de jours de congé. Des indemnités de vie chère sont également accordées pour les lieux d'affectation les plus coûteux.

Après 24 mois d’activité :

- selon le contexte, possibilité de faire venir son/sa conjoint-e et ses enfants (âgés de moins de 20 ans) sur le lieu d'affectation;

- versement d’une indemnité de séparation (CHF 1 000 mensuels) lorsque le/la conjoint-e de l’employé-e et jusqu’à quatre enfants (CHF 500 par enfant et par mois) n’accompagnent pas l’employé-e sur le lieu d'affectation;

- prise en charge des frais de scolarité primaire et secondaire pour les enfants accompagnateurs âgés de trois à vingt ans dans des établissements scolaires sélectionnés par le CICR;

- octroi de CHF 15 000 et 20 jours de travail maximum tous les quatre ans pour la formation, conformément aux plans d'évolution professionnelle individuels (idevelop).

  • Autres avantages et assurances

Le personnel mobile de nationalité suisse ou ayant résidé en Suisse cotise aux différents régimes de sécurité sociale suisses :

  1. AVS, AI, APG (assurance vieillesse et invalidité) ;
  2. AC (assurance chômage).

Les primes à verser dans ce cadre sont déduites mensuellement du salaire.

Le personnel mobile ne pouvant bénéficier du régime de sécurité sociale suisse cotise à un plan social interne (CSS), comparable dans les grandes lignes au régime AVS, excepté en matière d’assurance chômage (risque non couvert).

Un régime de retraite généreux : le CICR cotise à hauteur de 17 % du salaire ouvrant droit à pension (tandis que l’employé-e cotise à hauteur de 8,5 %). Ces cotisations sont créditées sur un compte individuel à hauteur de pourcentages évoluant en fonction de l’âge de l’employé-e. Possibilité de préretraite à 58 ans et retraite à 62 ans. Plans de pension suisses couvrant une large gamme de risques (décès, invalidité et vieillesse).

Une prévoyance en cas de maladie/accident (indemnisation pendant 720 jours).

Une participation de l’employeur aux primes de l’assurance maladie. Tarifs préférentiels dans une assurance maladie de droit suisse.

Une responsabilité civile couvrant les accidents professionnels et non-professionnels ainsi qu'une assurance rapatriement.

Une assurance complémentaire décès et invalidité, couvrant les risques de guerre.

  • Vacances et congés

Les vacances/congés payés : entre 20 et 27,5 jours de travail par année civile, en fonction de l’âge.

Le congé maternité et d’adoption de quatre mois et congé paternité de dix jours. Possibilité de travail à 80 % (payé 100 %) la première année de vie de l’enfant.

Un trajet retour jusqu'au domicile contractuel de l’employé-e et cinq jours supplémentaires de congés dans les foyers par année civile pour l’employé-e et les membres de sa famille, pour les missions d’au moins 12 mois.

Le congé de repos et récupération (R et R) de cinq à vingt-cinq jours par an selon le niveau de pénibilité de la mission. Prise en charge des frais liés au congé R et R à raison de CHF 200par jour. Pour les employé-e-s séparé-e-s de leur famille, le congé R et R est remplacé par un congé de visite familiale, à la même fréquence.

  • Formation

Un cours d’intégration de dix jours (si possible) et plusieurs cours de formation techniques à l’échelle de l’organisation sont proposés.

PERSONNEL TRAVAILLANT AU SIÈGE                                                                               

  • Contrat

Un contrat à durée indéterminée pour les missions d’une durée supérieure à 12 mois.

  • Salaire

Un salaire mensuel payé en 13 virements au cours de l’année civile. Le treizième mois peut prendre la forme d’un paiement ou de jours de congés supplémentaires.

Des augmentations de salaire régulières, en fonction des résultats, pour la plupart des personnes employées au siège. Votre niveau d’expérience et vos qualifications universitaires sont pris en compte pour déterminer la rémunération d’embauche.

Les échelles salariales sont déterminées d'après la moyenne de celles en vigueur au sein d’ONG internationales, d’organisations internationales et d’entreprises du secteur privé. Les échelles salariales font l’objet d’une révision annuelle.

  • Avantages et assurances

Le personnel travaillant au siège cotise aux différents régimes de sécurité sociale suisses :

  1. AVS, AI, APG (assurance vieillesse et invalidité) ;
  2. AC (assurance chômage) ;
  3. LAA (assurance-accidents).

Les primes à verser dans ce cadre sont déduites mensuellement du salaire.

Un régime de retraite généreux : le CICR cotise à hauteur de 17 % du salaire ouvrant droit à pension (tandis que l’employé-e cotise à hauteur de 8,5 %). Ces cotisations sont créditées sur un compte individuel à des pourcentages évoluant en fonction de l’âge de l’employé-e. Plans de pension suisse couvrant une large gamme de risques (décès, invalidité et vieillesse).

Une prévoyance en cas de maladie/accident (indemnisation pendant 720 jours). - Possibilité de bénéficier de tarifs préférentiels pour souscrire un contrat après d’une mutuelle privée.

Une participation de l’employeur aux primes de mutuelle privée.

Une participation de l’employeur à l’abonnement annuel des transports publics genevois.

Après 24 mois de travail : octroi de 15 000 CHF et 20 jours de travail maximum tous les quatre ans pour la formation, conformément aux plans d'évolution professionnelle individuels (idevelop)​.

  • Vacances et congés

Les vacances/congés payés : entre 20 et 27,5 jours de travail par année civile, en fonction de l’âge du collaborateur.

Le congé maternité et adoption de quatre mois et congé paternité de dix jours. Possibilité de travail à 80 % (payé 100 %) la première année de vie de l’enfant.

  • Déménagement

Les employés recrutés à l’étranger ou venant du terrain pour occuper un poste au siège bénéficient d’une aide à la réinstallation comprenant l’occupation d’un logement meublé pendant un mois, une indemnité d’installation brute de 5 000 CHF et l’assistance de la société de réinstallation pour trouver un logement.

  • Formation

Un cours d’intégration de dix jours (si possible) et plusieurs cours de formation techniques à l’échelle de l’organisation sont proposés.