< RETOUR AUX EMPLOIS

Nous recrutons des professionnels dévoués à la cause humanitaire pour les envoyer dans plus de 90 pays aider les victimes des conflits armés et d’autres situations de violence.

Cette page fournit des informations sur les employé-e-s sous contrat mobile. Les employé-e-s sous contrat résident sont recrutés sur des contrats locaux pour occuper un poste spécifique dans un pays spécifique. Si vous souhaitez recevoir des informations concernant ces opportunités, veuillez contacter la délégation du CICR dans votre pays de residence.

  • Quels sont les critères de sélection des employé-e-s sous contrat mobile ?

- Anglais courant

L’anglais et le français sont les langues officielles du CICR. Sur le terrain, la plupart de nos bureaux, appelés « délégations », sont anglophones, mais un tiers d’entre eux se trouvent dans des pays francophones. Une très bonne connaissance des deux langues est par conséquent vivement recommandée et parfois exigée. Il peut y avoir des exceptions pour certains postes.

- Missions non accompagnées les 24 premiers mois

Lorsque vous rejoignez le CICR, vous devez savoir que vos deux premières missions ne seront pas accompagnées (c’est-à-dire sans conjoint-e, partenaire, enfants ou autres personnes à charge) et dureront au moins 12 mois chacune.

- Déploiement là où vos compétences sont nécessaires

Lorsque vous rejoignez le CICR, vous devez être disposé-e à vous rendre là où vos compétences sont les plus nécessaires. Avec le temps, vous aurez davantage de flexibilité quant au choix de votre lieu d’affectation, et vous bénéficierez de conseils sur votre évolution professionnelle.

- Permis de conduire avec boîte manuelle

Le CICR travaille dans des pays instables où il peut y avoir des problèmes de sécurité. Vous pouvez être amené-e à conduire un véhicule à transmission manuelle pour évacuer les lieux en cas d’urgence. Vous devrez par conséquent présenter un permis de conduire en cours de validité pour ce type de véhicule et il vous sera éventuellement demandé de prouver concrètement que vous savez conduire.

- Professionnels uniquement

Nous recrutons des professionnels ayant au moins deux ans d’expérience. Nous travaillons en situation d’urgence, dans des environnements potentiellement dangereux. Pour ces raisons, nous recherchons des professionnels expérimentés, disposés à être déployés rapidement et opérationnels dès le premier jour de leur mission.

- Expérience en contexte international

Nos collaborateurs et collaboratrices travaillent dans des environnements difficiles et multiculturels. Il est donc important d’avoir une certaine expérience en milieu international, afin de démontrer votre capacité d’adaptation et de prouver que vous savez travailler dans de telles conditions. Toute expérience professionnelle à l’étranger compte, mais l’expérience acquise dans un pays d’une culture différente de celle de votre pays d’origine est particulièrement recherchée. Les séjours de longue durée dans un pays étranger pour des motifs non professionnels sont considérés comme un atout.

Veuillez noter que nos recruteurs évaluent les candidatures dans leur globalité. Pour être recruté-e, il vous faudra avoir la bonne combinaison de motivation, d’expérience personnelle et professionnelle et de compétences linguistiques.

  • Combien de temps durent les missions sur le terrain ?

La plupart de nos missions durent 12 mois. Cependant, en fonction du type de travail à faire et du contexte, certaines missions peuvent durer trois mois et d'autres, plusieurs années.

  • Quel est le processus de recrutement pour les employé-e-s sous contrat mobile ?

Pour en savoir plus sur le recrutement, nous vous invitons à vous rendre sur notre page Notre processus de recrutement.

  • Quelles sont nos normes médicales ?

Nos collaborateurs et collaboratrices travaillent souvent dans des lieux reculés, où il peut y avoir une indisponibilité de services de santé et où l’accès aux soins peut-être très limité voire inexistant. Dans ces conditions, le déploiement peut menacer la vie des collaborateurs et collaboratrices qui ont des problèmes de santé. Pour cette raison, toutes les nouvelles recrues du CICR doivent se soumettre à un examen médical complet et être déclarées aptes par un certificat médical avant de partir sur le terrain.

Le conseiller médical du CICR recommande d’examiner avec une attention particulière certains problèmes de santé.

Veuillez consulter la liste jointe pour déterminer si vous souffrez d’un souci de santé susceptible de remettre en question votre engagement auprès du CICR.

  • Comment nos collaborateurs et collaboratrices sont-ils formés ?

Les nouvelles recrues participent à un programme d'intégration qui leur permet d'apprendre à connaître les valeurs, la culture, l’environnement, les principes, les modes d'action et les normes professionnelles du CICR. Cela garantit une formation cohérente et professionnelle des nouveaux employés.

Ce programme est obligatoire pour tous les collaborateurs et collaboratrices déployés sur le terrain, y compris ceux détachés par des Sociétés nationales, car ils seront en contact direct avec des victimes de conflits armés et/ou des contacts et partenaires extérieurs. Sont concernés tous les collaborateurs et collaboratrices occupant un poste opérationnel (dans le cadre de programmes de protection, d’assistance, de prévention et de coopération du Mouvement) ou une fonction d'appui (par ex. logistique, technologies de l’information, administration, ressources humaines).

Le programme comprend des cours en ligne puis deux semaines de séances en face à face dans l’un de nos quatre centres régionaux, et est adapté aux fonctions spécifiques à réaliser sur le terrain.

  • Comment garantissons-nous la sécurité de nos collaborateurs et collaboratrices  ?

La sécurité de nos collaborateurs et collaboratrices est notre priorité numéro un. Tout est mis en œuvre pour limiter les risques.

Trouver un juste équilibre entre action humanitaire et sécurité est l’un des principaux défis que doit relever le CICR lors de ses interventions dans des zones de conflit. Nous nous attachons sans relâche à mieux comprendre notre environnement sécuritaire et réévaluons et étendons constamment notre réseau de contacts.

L'approche en matière de sécurité du CICR se fonde principalement sur un dialogue régulier avec tous les acteurs des pays où nous travaillons, dans l’optique de faire connaître et accepter l’institution en sa qualité d’organisation à vocation strictement humanitaire, dénuée de toute visée politique ou autre. Notre sécurité dépend donc de l’acceptation et de la confiance dont nous jouissons auprès des parties au conflit qui contrôlent de facto les régions où nous menons des opérations.

Un autre aspect crucial de la sécurité de nos collaborateurs et collaboratrices est la réputation du CICR en tant qu’organisation neutre et impartiale, qui nous permet de travailler dans des régions du monde où nous risquerions autrement de ne pas être les bienvenus.

Les conditions de sécurité varient en fonction du contexte des interventions. Dans toutes nos délégations, nos collaborateurs et collaboratrices sont au quotidien informés et tenus au courant de l’évolution des règles de sécurité.

  • Comment soutenons-nous psychologiquement nos collaborateurs et collaboratrices ?

Le stress peut avoir des effets importants sur les collaborateurs et collaboratrices du CICR, où qu'ils travaillent dans le monde. Le bien-être et la santé mentale de nos employés sont primordiaux pour permettre à l’organisation de faire son travail de protection et d’assistance des victimes des conflits armés.

Nous proposons un soutien psychologique aux collaborateurs et collaboratrices qui travaillent dans des contextes instables et stressants. En outre, tous les collaborateurs et collaboratrices sous contrat mobile doivent passer un examen médical et suivre une séance d’information avant de partir puis se soumettre à un examen médical au retour, la question du stress psychologique lié à la nature de nos activités étant abordée lors de ces deux séances.